Notre histoire

Le projet ambitieux d’ouverture d’une maison d’accueil est né d’une réflexion menée au sein d’un groupe présent et actif à Malmedy depuis 2002 et dénommé « Coordination Sociale Violences Conjugales et Intrafamiliales ».

C’est en 2011 que cette organisation est interpelée par le manque d’infrastructures d’accueil dans notre région avec comme corollaire, la mise en difficulté des femmes en situation de violence obligées de recourir à un hébergement d’accueil très éloigné. Dès lors, l’organisation opte pour un projet : l’ouverture d’une maison d’accueil pour femmes victimes de violence(s) conjugale(s) et/ou intrafamiliale(s) accompagnées ou non de leurs enfants.

Le Lions Club Hautes Fagnes, interpelé en vue d’une sponsorisation, décide de soutenir le projet de manière conséquente. Ce soutien, vital pour le démarrage de notre projet, est également symboliquement fort car il s’agit d’un groupe d’hommes acquis à la problématique des violences faites aux femmes.

En avril 2013, l’ASBL Le Tournesol – Maison d’accueil est créée.

L’objet social  :
« L’association a pour but l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement des femmes confrontées à une problématique de violences conjugales et/ou intrafamiliales et des enfants qui les accompagnent.
Pour réaliser ce but, l’association gère une maison d’accueil : le Tournesol – Maison d’accueil.
Elle peut entreprendre toute autre activité visant à donner une plus grande autonomie au public cible et/ou visant la sensibilisation, l’information et la prévention d’un public plus large. L’établissement ne concerne pas les femmes ayant des difficultés liées à toutes formes d’assuétudes ou présentant une pathologie mentale lourde, incompatible avec une vie en communauté. L’association s’interdit toute discrimination ».

En janvier 2015, la maison est agréée par la Région wallonne.

En février 2015, elle ouvre ses portes et accueille la première résidente.

Retour en haut